La fête des roses

Kelaat M’Gouna est un centre économique et social important dans la région qui voit sa population doubler pendant la fête des roses.

En effet, cette fête est très prisée des touristes étrangers, mais aussi des Marocains qui viennent y assister depuis les autres villes du Royaume afin de découvrir les parfums et produits cosmétiques fabriqués à partir de la distillation des pétales de roses, tout en sachant que l’eau de rose est énormément appréciée dans la cuisine traditionnelle au quotidien ainsi que dans les pâtisseries orientales.

                                                                                                     

Elle débute en général la deuxième semaine de mai et dure 3 jours.

À cette occasion, les habitants revêtent leurs plus beaux atours, s’aspergeant mutuellement d’eau de rose et de pétales, chantant et dansant en défilant dans les rues des danses traditionnelles comme la danse du sabre, l’ahidous ou encore la danse des abeilles. Une jeune femme célibataire est élue Miss des roses pour la journée et circulera sur son char fleuri et décoré, accompagnée de musique et de chants pendant tout le défilé.

                                                                                                       

La légende de Kelaat M'gouna

La légende orale dit que la Rosa Damascena ait été rapportée au Xe siècle lorsqu’un groupe de pèlerins berbères, de retour de La Mecque, fut impressionné par la beauté et le parfum de cette fleur. Ils ramenèrent quelques roses et les replantèrent dans la région de Kelaat M’Gouna. Certaines graines, tombées en route, auraient germé puis fleuri pour donner ces magnifiques rosiers qui embaument, embellissent et font maintenant la renommée de cette partie du Haut Atlas, devenue la vallée des roses.

L’eau de rose, trésor de Kelaat M’Gouna

Les alambics en cuivre ne traitent pas moins de 300 kg de pétales baignant dans 700 litres d’eau en ébullition. La vapeur d’eau dissout les huiles parfumées, qui pleine d’essence, passent par des tubes refroidissant et conduisent le liquide à une cuve, au fond de laquelle se dépose l’eau de rose tandis que l’essence surnage.

Elle en sera extraite et conditionnée en huile essentielle. La rose est appréciée pour son parfum et ses vertus en cosmétologie, elle fait également partie de la pharmacopée traditionnelle.